Combien-gagne-un-buraliste-sur-un-ticket-de-grattage

Combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage : rémunération des détaillants FDJ


Le chiffre d’affaires de la Française des jeux augmente chaque année. Bien que les difficultés s’accumulent pour la plupart des Français, les jeux de hasard, notamment ceux vendus par l’opérateur historique.

Il y a une question que l’on peut se poser. On sait bien que la Française des jeux et l’Etat sont les grands gagnants de la vente des jeux toute l’année, mais il y a un organe dont on ignore quel est sa rémunération. Voyons ensemble combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage.

Où va l’argent de la Française des jeux ?

La Française des jeux affiche tous les ans sur son site la répartition de l’ensemble des mises engagées par les joueurs tout au long de l’année.

C’est une obligation légale de transparence pour l’opérateur de jeu français, ce qui permet donc de comprendre parfaitement où va l’argent des jeux de hasard de la Française des jeux.

En 2021, la Française des jeux affiche un total de mise s’élevant à près de 19 milliards d’euros. Un montant colossale qui confirme la bonne forme de l’enseigne, et surtout, de la gamme de ses différents jeux de hasard.

19 milliards d’euros de mises réparties entre les Jeux de grattage, les loteries, et également les paris sportifs qui commencent à tirer leur épingle du jeu. Par ailleurs, cette dernière risque de prendre une place prépondérante sur le bilan de 2022 grâce aux paris sportifs sur la coupe du monde au Qatar.

Pour continuer sur le sujet qui est la destination de l’argent de la FDJ. Voici un tableau présentant les différents organes vers lesquels transite l’argent de l’ensemble des mises des joueurs.

Tableau de la redistribution de l’argent des jeux de hasard de la FDJ en 2021

 /

Pourcentage redistribué

Somme exact

Gagnants

68,5 %

13 Mds €

Collectivité

20 %

3,8 Mds €

Détaillants

6,6 %

1,24 Mds €

FDJ

4,9 %

916,3 M €

TOTAL

100 %

18,9 Mds €

Comme on peut le voir, les grands gagnants sont les joueurs. En-tout-cas les joueurs gagnants, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. La moyenne du taux de redistribution aux joueurs semble être en augmentation ces dernières années.
Il est bon à savoir que la moyenne que l’on peut voir ici concerne une moyenne de l’ensemble de l’offre des jeux de la FDJ.
Concernant les jeux de grattage, la moyenne se situe aux alentours de 66%, donc légèrement inférieur à la moyenne globale de l’opérateur.

Comme d’habitude, l’Etat est le grand gagnant. On connaît tous le célèbre slogan la tautologie de la FDJ; « 100% des gagnants ont tenté leur chance ». Cela n’a jamais été aussi vrai pour l’Etat qui lui voit sa rentrée de plus de 3 milliards d’euros être versé chaque année.

Ce qui nous intéresse à travers ce tableau, et ces chiffres issus du communiqué de presse du bilan de la FDJ de 2021, ce sont les chiffres qui traitent de la rémunération des détaillants, et revendeurs.

Combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage ?

Pour commencer, il est bon de préciser que les revendeurs de jeux à gratter ou des autres jeux de hasard de la Française des jeux ne sont pas que les buralistes.

En effet, la FDJ a diversifié ces dernières années ses différents canaux de vente de jeux de hasard. Les joueurs peuvent acheter des tickets à gratter chez les buralistes, chez d’autres détaillants (îlot en centre commercial, fleuriste, cordonnier…), mais également via l’application et le site internet et portail de jeu de la FDJ.

Une fois que l’on a séparé les différents organes de vente, nous pouvons nous pencher sur combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage.

Tableau de rémunération globale des différents canaux de vente de jeux FDJ

 /

Pourcentage redistribué

Somme exact

Détaillants Physique

73 %

901 M €

Canaux Numériques &
Coûts marketing

27 %

332 M €

TOTAL

100 %

1,23 Mds €

Les détaillants physiques, donc les buralistes par exemple, engrangent chaque année 901 millions d’euros de rémunération.

Cela ne nous suffit pas pour comprendre combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage. Il nous faut savoir combien compte précisément de détaillants la FDJ sur le territoire français.

Nombre-de-détaillants-FDJ-et-jeux-à-gratter-en-France
Carte du nombre de détaillants FDJ à travers la France

La Française des jeux est le premier réseau de proximité de France. Elle dispose actuellement de 30 460 détaillants revendeurs de jeux à gratter sur le territoire.

Nous avons notre chiffre de référence, il nous reste à calculer la moyenne de combien gagne un détaillant sur un jeu de grattage.

Avant de se lancer, il est à noter que le chiffre avancé ici englobe l’ensemble des détaillants de France. Il englobe d’autres types de détaillants comme les îlots de centres commerciaux ou d’autres enseignes agréent par la FDJ. Bien qu’anecdotiques, elles existent et entrent donc dans cette moyenne.

Nous aurons alors la réponse à la question ; combien gagne un détaillant FDJ sur un ticket de grattage, plutôt que,  combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage. Cela ne changera pas grand-chose à la somme, mais il est important d’être précis.

Alors combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage ?

Un buraliste gagne en moyenne 29 580 € par an sur la vente des tickets à gratter et d’autres jeux de hasard proposés par la FDJ.

Cela représente 2465 € par mois pour l’exploitation des jeux de la Française des jeux.

Combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage : Exemple du CASH
Combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage : Exemple du CASH à 5 €

Et en d’autres termes, un buraliste gagne environ 0,33 euros sur un ticket de grattage CASH à 5 €.

Rémunération des buralistes et détaillants : Une belle somme ?

Quelle belle somme n’est-ce pas ? En réalité, il faut pondérer ces près de 30 000 € par an récupérés par les détaillants FDJ.

D’une part, il faut bien comprendre que cela représente une moyenne, ce qui permet de se faire une idée de ce que peut rapporter l’exploitation des jeux de hasard de la FDJ à un détaillant.
Comme pour toutes les moyennes, nous pouvons trouver des détaillants qui réalisent un chiffre d’affaires de 5000 ou 6000 euros par an.  A contrario, nous en avons également qui peuvent gagner le double voire le triple que la moyenne présentée ici. Tout dépend évidemment de l’affluence du lieu dans lequel se trouve le détaillant. Une moyenne, seule, n’est pas suffisante pour savoir combien gagne votre détaillant

D’autre part, il ne faut pas oublier la charge de travail supplémentaire que cela demande aux détaillants, notamment aux buralistes. Ces derniers doivent s’occuper d’une clientèle nombreuse, et exigeante, tout en réalisant les tâches habituelles qui incombent au buraliste. Certaines enseignes doivent même recruter du personnel supplémentaire pour s’occuper des ventes de la FDJ.

Enfin, la Française des jeux n’accorde son autorisation de vente de jeux de hasard qu’à des établissements irréprochables. La FDJ contrôle très régulièrement ses détaillants afin de s’assurer qu’ils respectent bien les réglementations en vigueur. Notamment concernant la vente de ces tickets à gratter aux mineurs.
Ainsi, cela fait porter une charge supplémentaire aux détaillants qui n’ont pas le droit à l’erreur sous peine de se voir exclue du programme de la Française des jeux.

Les détaillants gagnent en moyenne près de 30 000 euros par an pour vendre des jeux à gratter, soit une rémunération de 2465 € par mois. En prenant en compte les informations vues ci-dessus, pensez-vous que c’est une belle somme ?

Nous avons donc vu combien gagne un buraliste sur un ticket de grattage, désormais, vous êtes libre de répondre à la question : est-ce une belle somme d’argent ?