Jeux à gratter FDJ : sont-ils truqués ?


Jeux à gratter FDJ truqués ! C’est ce qu’on entend très souvent, mais est-ce vraiment le cas ? La réalité est plus complexe qu’elle en a l’air.

Les jeux de hasard font couler beaucoup d’encre. De nombreuses voix s’élèvent régulièrement pour critiquer les jeux à gratter de la FDJ en déclarant qu’ils seraient truqués. Mais est-ce réellement le cas, et pourquoi ?

Grattage FDJ truqués ?  

Les jeux de hasard font couler beaucoup d’encre. Si les plus belles histoires concernent les gagnants, certaines, bien plus sombres, parlent souvent de gens qui souffrent d’addiction aux jeux à gratter.

Bien qu’il ne s’agisse pas du sujet de notre article, nous vous mettons en garde une fois de plus contre les risques d’addiction que peuvent provoquer les jeux de hasard, surtout lorsqu’ils sont joués pour les mauvaises raisons. Un jeu de hasard n’est pas, et ne sera jamais un bon moyen de gagner de l’argent. Ceci étant dit, nous pouvons parler des jeux à gratter FDJ qui seraient, selon certains joueurs, truqués.

Alors pourquoi ces joueurs pensent que les tickets à gratter sont truqués ?

La réponse est simple, ils ne gagnent pas… Ou très peu. Et c’est bien normal, puisque les chances de gagner aux jeux à gratter sont très minces. Si vous êtes curieux, et que vous avez vérifié les probabilités de gagner aux différents tickets à gratter présents sur le site, vous avez alors remarqué comme il est compliqué d’espérer gagner à tous les coups aux jeux à gratter. En réalité, c’est même impossible. 

En effet, vous trouverez souvent des chances de gagner allant de 20% à 35% pour les meilleurs tickets… Bien souvent, ce sont des jeux auxquels vous ne pourrez jouer que sur le site de jeu de la FDJ.

Cette statistique sous-entend également que les chances de perdre à ces mêmes jeux vont de 65%, pour les meilleurs des jeux, à 80%, pour les moins « généreux ».

Les jeux de grattage FDJ seraient-ils truqués ?
Démêlons le vrai du faux

Forcément, ces jeux sont foncièrement perdants pour la majorité des joueurs qui décideront tout de même de tenter leur chance. C’est mathématique et indéniable, il y aura plus de perdants que de gagnants. 

De plus, une seule entité est gagnante à tous les coups aux jeux de grattage… C’est bien évidemment la Française des jeux. Bien qu’elle redistribue la majorité des mises aux joueurs, elle en conserve tout de même une grosse partie ce qui permet son fonctionnement, le paiement des salariés, des impôts, et bien évidemment, des actionnaires. 

Si vous souhaitez plus d’informations sur où va votre argent : Mais où va l’argent de la Française des Jeux ?

Par ailleurs, les jeux à gratter sont étudiés et réalisés autour d’une idée. Celle de donner aux joueurs envie de rejouer même s’ils ont perdu. C’est par ailleurs l’ambition numéro 1 de la FDJ, attirer de nouveaux joueurs et les fidéliser un maximum. Les tickets à gratter répondent parfaitement à cette prérogative puisqu’ils proposent de gros gains rapide à obtenir, mais pour cela, le jeu sous-entend qu’il faut tenter sa chance régulièrement pour espérer remporter un gros lot.

Ainsi, on se retrouve à jouer de temps en temps dans le but de forcer sa chance…

Est-ce que cela suffit pour en conclure que les jeux à gratter FDJ sont truqués ? Pour toutes les raisons énumérées ci-dessus, la réponse est non.

Les jeux sont étudiés pour vous attirer, et pour vous inciter à jouer souvent. Néanmoins, bien que très peu nombreux, les gros lots existent, et la FDJ n’a aucun intérêt à truqué « physiquement » son jeu puisqu’il déjà étudié pour lui rapporter de l’argent s’il fonctionne normalement.

Mais on peut se poser une question légitime, est ce que les jeux de grattage sont biaisés ?

Les jeux à gratter seraient-ils biaisés ?

Nous avons vu ensemble que les tickets de grattage FDJ n’étaient pas truqués pour être tout le temps perdant. Néanmoins, on est en droit de se poser une autre question, est-ce que les jeux à gratter sont biaisés ? Est-ce que la FDJ utilise des moyens détournés pour augmenter la rentabilité de ses célèbres tickets, et cela, au détriment des joueurs ?
C’est cette question à laquelle on va tenter de répondre.

Reprenons. Comme on l’a vu tout à l’heure, la FDJ propose des tickets à gratter par lots, et pour qu’ils soient rentables, il faut que tous les tickets du lot soient vendus. Voici un exemple pour vous aider à comprendre. Pour cela, on va utiliser le jeu de grattage spécialement dédié au Football, le Goal.

Comme vous pouvez le voir, pour que la FDJ puisse récupérer la somme qui lui est dû, elle doit tout d’abord payer les joueurs gagnants. Pour que le jeu soit viable pour les deux parties, elle doit donc vendre la totalité de son lot de 3 millions de tickets à gratter.
Ainsi, en vendant pour 3 millions d’euros de tickets, elle peut donc payer les 1,9 millions d’euros aux joueurs gagnants, pour ensuite pouvoir conserver le million d’euros qui lui revient.

Mais il y a une chose qui peut nous échapper… 

La plupart des joueurs ne jouent pas pour perdre… Mais bien pour gagner. En outre, certains joueurs jouent même pour gagner de grosses sommes d’argent, voire le jackpot. Alors admettons que les 2 gros lots du GOAL tombent dès le début de la commercialisation du lot de ticket à gratter… Cela revient à dire qu’il n’y a plus de gros lots à remporter.

Ainsi, tous les joueurs qui vont continuer à jouer, seront floués, puisqu’il leur sera alors impossible de remporter les lots les plus importants, ces derniers étant déjà remportés par d’autres joueurs. Nous pouvons alors en conclure que les jeux de grattage sont biaisés, et que dès lors, c’est une arnaque ! Eh bien non.

La Française des jeux vend ses tickets à gratter par LOTS, et mélange les lots. Il est alors impossible pour les joueurs et les détaillants de savoir si les lots les plus importants sont déjà tombés. Dès lors, cela permet à la FDJ d’écouler son stock…

Finalement, est-ce que tout cela n’est qu’une arnaque bien rodée ?  

Le Grattage : Une bonne arnaque ?

Clairement, la réponse est non. Les jeux à gratter ne sont pas une arnaque et voici pourquoi .
Tout d’abord attardons-nous sur la définition même de l’arnaque. Il ne s’agit pas de jouer sur les mots, mais bien d’être le plus précis possible afin de répondre au mieux à la question qui nous est posé.

Nous allons prendre pour cela la définition officielle proposée par le Larousse, que vous pourrez trouver sur leur site. Le Larousse nous donne le synonyme d’arnaque, escroquerie, et nous invite à nous y référer.

Ainsi, « une escroquerie, ou une arnaque, est une tromperie qui consiste à obtenir un bien ou la fourniture d’un service au moyen de l’usage d’un faux nom, d’une fausse qualité, de l’abus d’une qualité ou de manœuvres frauduleuses ».

Qu’est-ce que cela veut dire concernant notre questionnement ? 

Pour que les jeux de la Française des jeux soient considérés comme une arnaque (ou une escroquerie), il faudrait donc que les jeux soient réellement truqués, et on a vu que ce n’était pas le cas, ou alors, qu’ils soient volontairement biaisés sans prévenir les consommateurs et les joueurs que nous sommes. 

Poussons donc le raisonnement plus loin afin de pouvoir vérifier que l’on peut certifier que la FDJ propose des jeux à gratter truqués, ce qui confirmerait alors une belle escroquerie. Est-ce que la FDJ propose des tickets à gratter perdants, car les lots sont déjà (peu-être) tombés, sans prévenir ses joueurs ?

Voici ci-dessous un ticket à gratter ASTRO, mettant à l’honneur les signes du zodiaque. Regardons au verso de ce ticket pour vérifier quelles sont les informations que l’on peut y trouver.

Verso d'un astro FDJ
Voici le verso d’un ticket à gratter ASTRO de la FDJ.

Outre les habituelles coordonnées du service client, on trouve des informations anecdotiques, d’autres qui sont là uniquement pour respecter le cadre réglementaire imposé par la loi, et enfin, des informations plutôt intéressantes et qui vont concerner notre questionnement.

1

Dans l’encadré numéro 1, on retrouve les sempiternelles invitations à se rendre sur un site internet, chez son détaillant, ou encore sur le Journal Officiel afin d’y vérifier les mentions légales.
Très honnêtement, on ne prendra pas de risque à dire que la majorité d’entre nous ne prenons pas le temps de le faire. Ainsi, nous ratons peut-être l’occasion d’en apprendre plus. 

Néanmoins, jusqu’ici pas de problème particulier. Une mention à vocation réglementaire, rien de plus. 

2

Dans l’encadré numéro 2, on trouve des informations extrêmement intéressantes puisqu’il s’agit du tableau des lots proposés par le jeu. 
On peut donc voir le nombre de tickets gagnants, et cela, pour chaque gain proposé par le jeu à gratter.

On voit également à travers ce tableau le nombre de tickets total qui compose ce lot de jeu de grattage. Ce sont des informations essentielles que nous vous invitons à consulter régulièrement. Ces informations se trouvent également sur notre site internet. 

3

Enfin, dans l’encadré numéro 3, nous trouvons une phrase à laquelle nous ne faisons pas souvent attention, et pourtant, c’est elle qui permet à la Française des jeux de vendre des jeux à gratter pas forcément gagnant !

En effet, la phrase nous apprend officiellement que, « au moment de votre achat, certains lots ou certaines catégories de lots ont peut-être déjà été remportés ».

La Française des jeux vous indique officiellement que les tickets gagnants ont peut-être déjà été remportés avant vous… et donc, que vous achetez ce jeu à gratter en connaissance de cause.

Comme on vient de le voir, la Française des jeux, via sa mention dans l’encadré 3, informe donc les joueurs que les jeux à gratter sont vendus par lots, et cela, jusqu’à la vente totale de leur lot. Ainsi, les gros lots peuvent déjà avoir été remportés… Mais ça, vous ne pouvez pas le savoir.

Le fait est que les joueurs sont prévenus, et que la vente de ces tickets ne peut suffit à qualifier les jeux à gratter de la FDJ comme truqués

Les jeux de grattage sont très souvent frustrants, néanmoins, ils ne sont pas truqués. Il ne nous reste plus qu’à finir sur la tautologie que vous connaissez bien, 100 % des gagnants ont tenté leur chance.

Mais ce que cet adage ne dit pas, c’est que 100% des joueurs ne sont pas gagnants, et c’est bien sur cette « injustice » que l’on peut tenter de trouver une réponse…

 

Source photographiques:

Illustration photo de femme : Hand photo created by drobotdean – www.freepik.com

 

 

N'hésitez pas à commentez !

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *