Joueur de Jeux de hasard en ligne


Les jeux de hasard, que ce soit le poker, le turf, les paris sportifs, ou encore les jeux de grattage, attirent de plus en plus de joueurs sur internet et donc en ligne. Intéressons-nous au public de ces jeux en ligne. A quoi ressemble donc les joueurs de hasard en ligne ?

Le sexe des joueurs de jeux de hasard en ligne

Le résultat de l’enquête réalisé par le sociologue spécialisé dans les jeux de hasard, Jean-Pierre Martignoni-Hutin, nous donne une tendance très nette en matière du sexe des joueurs en ligne. En effet, d’après son étude, les jeux de hasard en ligne attirent essentiellement des hommes. C’est en réalité une tendance qui confirme les statistiques des jeux de hasard également « en dur » qui sont aussi très masculines.

GenreTurfisteParieurs SportifsJoueurs de PokerMoyenne
Homme73,4 %91,6 %86,6 %83,9 %
Femme26,6 %8,4 %13,4 %16,1 %

Néanmoins, les jeux de hasard en ligne ne sont pas qu’une affaire d’hommes. Il y a également la présence d’une part de femme non-négligeable qui dépend également du type de jeu. Ainsi, les parieurs sportifs restent majoritairement des hommes, mais concernant les courses de chevaux, le turf, les femmes représentent une proportion plus importante que la moyenne de tous les jeux de hasards réunis.

Cette tendance est expliquée par l’effort de la Française des jeux via « Pariez Spot », qui ne nécessite aucune connaissance en matière hippique pour jouer, et également par l’action publicitaire du réseau qui a, depuis 2010, beaucoup investi pour changer l’image très masculine du PMU et des paris hippiques en général.

Les conclusions de l’enquête ne laissent pas doute qu’à l’avenir, la part des joueuses en ligne augmentera de manière significative. Les joueuses actuelles, de leur propre dire, déclarent préférer jouer en ligne notamment pour éviter de se rendre dans des lieux fréquentés par énormément d’hommes.

L’âge des joueurs de jeux de hasard en ligne

Les âges des joueurs en ligne sont en général assez homogènes, mais on peut néanmoins dégager des tendances afin de pouvoir les analyser. Quand on s’approche des résultats de cette étude, on s’aperçoit bizarrement que les joueurs les moins concernés par les jeux d’argent en ligne sont les jeunes adultes de 18-25 ans.

 

AgeTurfistesParieurs SportifsJoueurs de PokerMoyenne
18 – 25 ans1,3 %29,4 %12,2 %14,3 %
26 – 35 ans4,7 %33,5 %35,7 %24,6 %
36 – 45 ans17,2 %21,3 %29,3 %22,6 %
46- 55 ans26,4 %10,8 %14,4 %17,2 %
56 ans et +50,2 %4,6 %8,2 %21 %

Cependant, ces résultats sont à prendre avec des pincettes. La moyenne d’âge des jeux de hasard est grosso-modo à l’équilibre, par contre, si on prend on compte les différents jeux de hasard, de grosses différences apparaissent, notamment concernant les turfistes qui sont à hauteur de 50 % à majorité des joueurs de plus de 55 ans (mais qui sont en très faible minorité sur les autres jeux en ligne).

La population la plus « mature » s’apparente à celle des joueurs de Poker et c’est donc celle des 26-35 ans. Concernant les parieurs sportifs, ce sont les 18-15 ans sont très bien représentés.

Niveau d’étude des joueurs de jeux de hasard en ligne

Une fois n’est pas coutume, l’étude révèle une divergence entre la tendance de la population nationale en générale, et celle des joueurs de jeux de hasard en ligne. En effet, les Français sont d’après les chiffres de l’INSEE à 26,2 % non diplômé, et possède au moins un CAP ou un BEP  hauteur de  20,3%. A contrario, les joueurs de jeux de hasard en ligne sont, quant à eux, détenteur soit d’un diplôme supérieur long (36,5 %), soit d’un diplôme supérieur court.

Diplômes et niveau d’étudesTurfistesParieurs SportifsJoueurs de PokerMoyenneMoyenne Population Nationale (INSEE 2011)
 Sans Diplôme 6,7 %1,1 %2,1 %3 %26,2 %
 Brevet5,2 %1,1 %2,5 %2,5 %6,8 %
 CAP / BEP22,6 %8,4 %10,6 %14,5 %20,3 %
 BAC23,7 %16,6 %17 % 19,5 %14,2 %
 Supérieur Court20,1 %26,3 %26,9 %24 %9,4 %
 Supérieur Long21,7 %46,5 %40,8 %36,5 %12,5 %
 TOTAL 100 % 100 %100 %100 %89, 4 %*

Parmi ces joueurs « diplômés », ce sont surtout les joueurs en ligne de jeux de hasard qui sont les plus représentés. En gros, les joueurs de jeux de hasard en ligne sont, en règle générale, plus diplômés que la moyenne nationale.

La caractéristique « sur-diplômée » des joueurs de hasard en ligne concerne notamment les parieurs sportifs (73% ont fait des études supérieures) et dans mesure plus faible les joueurs de poker (66%). Les parieurs sportifs se distinguent par un taux de joueurs sans diplômes quasi-inexistant et un pourcentage de CAP BEP particulièrement faible. 

La part des joueurs diplômés pour les turfistes apparaît beaucoup plus homogène. Tous les niveaux d’études sont représentés, y compris les non diplômés (6,5%) mais les possesseurs d’un baccalauréat seul (23,5%) ou d’un CAP BEP (23,5%) sont majoritaires dans cette population de joueurs. « L’assise intellectuelle » des paris hippiques pratiqués sur internet, mesurée à l’aune du diplôme, semble donc très différente de celle du poker et des paris sportifs. Mais il serait trop facile et réducteur de taxer le poker et les paris sportifs en ligne de jeux «élitistes» vis-à-vis des paris hippiques. Sociologiquement, l’affaire est plus complexe et nécessite d’autres analyses qui dépassent le cadre de cette étude.

Qui joue aux jeux de hasard en ligne ?

Les jeux de hasard en ligne sont en règle générale une affaire plutôt masculine et également qui intéresse en majorité certaines catégories sociales et les plus éduqués d’entre les joueurs. Il est à prendre en compte certaines valeurs discriminatoires comme l’âge ou le niveau d’étude. 

Les parieurs hippiques apparaissent comme traditionnellement des joueurs déjà inscrits dans le paysage des joueurs classiques tandis que les joueurs de poker ou les parieurs sportifs sont des parieurs qui sont en expansion et représentent des domaines en pleine évolution

N'hésitez pas à commentez !

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *