Jeux olympiques 2024 financé par les jeux de grattage ?


Malgré les multiples échecs de ces dernières décennies en 1992, 2008 et 2012, Paris est à nouveaux candidate aux Jeux olympiques de 2024. Un récent sondage crée par Future Thinking et respondi demandait aux internautes quelles solutions seraient selon eux les meilleurs pour financer ces Jeux olympiques. Loin devant toute prédiction, les JO de Paris 2024 financé par les jeux de grattage arrive loin devant.

Une candidature qui coûte cher

budget-6milliards-jo2024La candidature officielle de la capitale française est lancée et au-delà de la concurrence féroce des autres villes mondiales pour l’organisation des JO, c’est surtout le budget qui fait grincer des dents. En effet, Anne Hidalgo maire de Paris, a pu prendre connaissance du budget provisoire des JO et  celui-ci s’élève à 6 milliards d’euros.

Un budget de 6 milliards d’euros (qualifié de modeste) qui sera coupé en deux. Il y aura donc une partie destinée à l’organisation des Jeux olympiques. C’est-à-dire les infrastructure dites provisoires pour soutenir les jeux, les frais de personnel, etc. Et une deuxième partie destinée à construire les infrastructures pour accueillir ces jeux. Des structures comme une piscine olympique, des gymnases, etc. En somme, des infrastructures qui resteront après les JO.

C’est donc deux fois, 3 milliards d’euros qui seront nécessaires pour soutenir cette candidature.

Les Jeux olympiques de Paris financé par les jeux de grattage ?

Malgré le soutien de Tony Estanguet, triple champion olympique de canoé-kayak et surtout fraichement élu au Comité International Olympique (CIO), Paris devra débloquer 6 Milliards d’euros pour financer ces Jeux olympiques.

D’après les estimations des organisateurs, 3 milliards d’euros seront couverts intégralement par les futures recettes des JO et également grâce à l’apport du CIO. Reste à trouver un financement de 3 milliards d’euros et les internautes ne manquent pas d’idées.

En effet, d’après un récente sondage qui demandaient aux internautes comment financer ces 3 milliards manquants, l’une des idées étaient d’organiser les JO financé par les jeux de grattage. En effet, l’opportunité de profiter du succès des jeux de grattage n’a pas échappé aux organisateurs.

Parmi toutes les idées avancées, nous trouvions aussi le financement participatif, une taxe spécifique sur le prix des billets de tous les événements sportifs, la création d’une taxe sur le loto et les jeux de hasard, la création d’un nouveau jeu de grattage ou encore la mise en place d’un téléthon.

jeux olympiques financé par les jeux de grattage ?

Un jeu de grattage sur les JO ?

La création d’un nouveau jeu de grattage sur le sport estampillé « spécial JO » ou alors la mise en place d’un système de financement participatif, voici les deux idées qui ont eu le plus de succès.
En effet, ils sont 65% à voter pour la création d’un nouveau jeu de grattage (75% parmi les pro-candidature) et 58% à préférer le financement participatif (69% parmi les pro-candidature).
Quant aux autres propositions, elles restent en dessous de la barre des 50%. Les Jeux olympiques de Paris 2024 financé par les jeux de grattage reste alors l’idée la plus populaire.

Le point commun parmi ces deux modes de financement, c’est que le financement sera approvisionné par les gens qui désirent réellement la mise en place de ces jeux. On peut dire que ces 3 milliards d’euros seront donnés sciemment par les défenseurs de la candidature parisienne.

Pour information, la dernière organisation des Jeux olympiques par la France date de 1924 à Paris. Reste à voir maintenant si ces Jeux olympiques seront réellement financé par ses défenseurs et financé par les jeux de grattage

N'hésitez pas à commentez !

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *