Les jeux à gratter de l’avenir : FDJ 2020


Préparer son jeu à gratter à la maison, puis le faire valider chez le buraliste. Choisir ses numéros du Loto sur son smartphone en fonction des derniers numéros joués et gardés en mémoire par votre compte en ligne… Autant de nouvelles façons d’appréhender le jeu et qui arrivent petit à petit à travers les nouveautés de la FDJ. Les jeux à gratter de l’avenir, arrivent bientôt.

Retrouvez aussi : Le calendrier Des nouveaux jeux FDJ à gratter a venir 2020

Les jeux de hasard à l’ère du numérique

Bien que la volonté de conserver, et même de renforcer son réseau de détaillants est clairement affiché, la Française des Jeux mise également sur le numérique pour l’avenir de ses jeux. La FDJ a donc dévoilé son projet et ses investissements futurs sur les cinq années à venir, ainsi, c’est le numérique qui est mis à l’honneur. Un investissement total estimé à 500 millions d’euros.

Les buts de la FDJ sont simples. Récupérer, à travers la numérisation et la modernisation de son parc de jeu de hasard, notamment les jeux à gratter, les 1 millions de clients qu’elle a perdu au cours des dix dernières années.  
C’est à dire,  augmenter de 20 % la part des ventes « numérisées » en ligne et dans le réseau d’ici à 2020, soit quatre fois plus qu’en 2014.

Il est à noter que les affaires vont bien, puisque ce n’est pas moins de 27 millions de joueurs qui espèrent régulièrement gagner le jackpot.  En effet, un adulte sur deux en France est un client des jeux de hasard de la FDJ.

Mêler le jeu vidéo et le jeu de grattage

Les ambitions annoncées de la FDJ passent obligatoirement par de nouveaux jeux plus attractifs, et qui ressemblent plus au nouveau profil de joueur, plus jeune, et définitivement tourné vers le numérique.

Ainsi, la gamme de jeux illiko + aura pour objectif de proposer des jeux de grattage qui mêleront jeux à gratter et jeu vidéo. Nous avons déjà  assisté au lancement très récemment du premier jeu de grattage scénarisé et inspiré du jeu vidéo. La Française des jeux ne compte pas s’arrêter là, et les jeux à gratter de l’avenir ressembleront peut-être à « La poule aux œufs d’or ».

Jeu à gratter développé en neuf mois au sein de la FDJ, ce jeu proposera de gratter un ticket, acheté chez un détaillant, afin d’obtenir un éventuel gain et surtout un code. C’est ce code qui permettra aux joueurs d’accéder à un jeu vidéo, où il faut trouver la bonne poule. Ce jeu sera mis en test dès l’année 2016, pour une commercialisation en 2017.

Jeux vidéo de hasard

Les « jeux vidéo de hasard » vont donc se faire de plus en plus nombreux à travers la gamme illiko afin d’attirer de nouveaux joueurs. La FDJ a annoncé deux nouveaux jeux de grattage pour cette année, les jeux vidéo de hasard, « Gare O Loup » et « la Ruée vers l’Or », vont sortir très rapidement.
Ce sont des jeux où l’on pourra miser de plus petites sommes, jouer plus longtemps afin de prolonger l’expérience, et tout cela dans le but de gagner de l’argent.

gare o loup jeu de grattage video
Gare O Loup ! Jeu de grattage prévu pour fin 2015

Conquérir les jeunes adultes, ceux qui ont grandi avec les jeux vidéo, et attirer également le public féminin, ce sont les grands objectifs de ces nouveaux jeux à gratter. Stéphane Pallez, présidente-directrice générale de la FDJ a clairement identifié la nouvelle stratégie de l’entreprise ;   « Conquérir un nouveau public. Avec les smartphones, tout le monde joue. Nous voulons inciter les jeunes adultes, qui ont grandi avec les jeux vidéo, à venir chez nous. Nous voulons également conquérir le public féminin, et passer de 8 à 15 % de joueuses. »

Jouer au LOTO sur smartphone

En partant de ce qui a été fait pour les paris sportifs, la FDJ a pour projet d’adapter ce modèle sur les jeux de tirage, notamment le LOTO. Pour cela, plusieurs nouvelles applications vont voir le jour dès 2016, dont une application entièrement dédiée au LOTO et à l’Euromillions.

Cela n’augmentera pas la probabilité de gagner au loto, mais cette application aura la particularité de conserver en mémoire les numéros que le joueur jouent le plus souvent, dans le but d’offrir un vrai suivi au joueur.

L’objectif avoué de la présidente-directrice générale de la Française des Jeux est clair ; « simplifier l’acte de jouer : des gens qui ne jouent pas parce qu’ils se plaignent de la complexité des grilles papiers. »

Les nouveaux terminaux en cours d'installation
Les nouveaux terminaux en cours d’installation

Bien que résolument tournée vers le numérique et les jeux de grattage en ligne, la FDJ n’en oublie pas ses détaillants pour autant. C’est, par ailleurs, à travers son réseau de détaillants et de buralistes que la FDJ réalise 96% de ses ventes.

C’est donc un secteur que la FDJ tient à entretenir et à améliorer, notamment via de nouveaux terminaux qui seront installés d’ici à 2016 pour un investissement total de 180 millions d’euros. Un engagement territorial que Stéphane Pallez a tenu à confirmer ; « que ce soit sur papier ou numérique, la FDJ porte des valeurs de proximité sur tous les territoires ».

Plus concrètement, certains jeux sont déjà annoncés pour cette année, dont certains déjà très connu des joueurs. En effet, début novembre 2015, le jeu à gratter JACKPOT FDJ sera disponible en ligne afin de prolonger son succès.

N'hésitez pas à commentez !

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *