Témoignage : Je ne veux plus jouer au CASH


Une fois n’est pas coutume, un joueur nous parle de son parcours avec les jeux de grattage de la FDJ, notamment son jeu le plus joué, le CASH. Ce joueur nous parle de son attrait pour ce jeu, et également, pourquoi il ne veut plus y jouer !

Le jeu à gratter CASH ne s’essouffle pas (s’essoufflera-t-il un jour ?), et continue d’être, malgré les nouveaux changements qu’il a vécu, le jeu à gratter préféré des Français. Que ce soit en ligne, ou chez les détaillants de la Française des jeux, son succès continue à impressionner. 

Voici le témoignage d’un joueur qui raconte son parcours, et qui nous explique, pourquoi il a choisi de jouer au CASH, et surtout, pourquoi il a décidé d’arrêter de tenter sa chance à ce jeu FDJ.

Un jeu qui peut rapporter gros…

Bonjour et merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour. Oui, je m’appelle Benoit et j’ai 36 ans. J’ai été pendant très longtemps dans l’immobilier, agent immobilier exactement, et depuis peu, je suis en reconversion professionnelle et me dirige dans le secteur du Bio. J’aimerais pouvoir diffuser les bienfaits des produits naturels que l’on peut trouver et surtout, promouvoir les producteurs locaux à travers les produits qu’ils proposent.

Tout d’abord, on aimerait commencer par le commencement, comment vous êtes mis vous à jouer aux jeux de grattage ?

Pour être très honnête, je connaissais les jeux à gratter depuis très longtemps, car nous avions une coutume dans notre famille. Lors des repas de Noel, chaque membre de la famille avait dans son assiette, un jeu de grattage issu des pochettes cadeaux de la Française des jeux. C’est comme ça que j’ai gratté mes premiers tickets, et que j’ai pu gagner mes premiers gains. 

En y repensant, je n’ai gagné qu’une seule fois un gain lors de ces dîners, et c’est ce qui m’a donné envie de jouer aux tickets FDJ.

C’est grâce à ce gros gain gagné dans votre famille que vous vous êtes mis à gratter ?

Oui et non. Ces repas m’ont toujours plu, et se retrouver autour d’une table à comparer nos tickets à gratter m’a toujours donné du plaisir. Mais ce n’est pas un gros gain qui m’a donné envie de gratter. Ce soir-là, j’avais gagné 1€ au BANCO
On ne peut pas dire que j’étais devenu riche, mais j’étais l’heureux gagnant de la soirée. C’est ce sentiment qui m’a donné envie de recommencer.

Quels ont été les premiers jeux que vous avez achetés ?

Je n’ai pas acheté de jeu à gratter tout de suite. C’est après un anniversaire bien arrosé que j’ai acheté mon premier jeu. En réalité, j’ai parié avec un ami, de façon un peu débile, que je pouvais forcer ma propre chance et gagner de l’argent grâce aux tickets à gratter.
Ce soir-là, j’étais allé acheter une dizaine de tickets à gratter BANCO.
Finalement, je n’avais rien gagné.

Pour répondre à la question, les premiers jeux de grattage que je me suis acheté ont été les BANCO, Solitaire, et surtout, j’étais friand des jeux à gratter éphémères.  

Sérieusement ? Pourquoi cet attrait pour les jeux éphémères ?

Pour une raison absolument pas terre-à-terre. En fait, vu que ces jeux n’était que des « one shot »*, je pensais que l’on avait plus de chance de gagner à ces jeux ! Alors qu’en vrai, je pense que les chances de gagner étaient identiques, voire, inférieure aux autres jeux.

Et comment en êtes-vous venu au CASH ?

Eh bien, c’est très simple. On s’aperçoit le plus souvent que lorsqu’on joue souvent aux jeux à gratter, on fini par gratter aux mêmes endroits. Et lorsqu’on va aux mêmes endroits, c’est souvent soit des habitués, soit le buraliste qui vous conseille le Cash.

Me concernant, la première fois, c’est un habitué des jeux de grattage d’un bar tabac qui me l’a conseillé. Lui, son truc, c’était les jeux éphémères. Il me disait que lors d’un lancement de jeu éphémère, si on fait partie des premiers acheteurs, on peut être sûr que les gros gains n’ont pas été gagné. Alors il se précipitait dessus pour tenter de remporter le plus de gros gains possible avant d’abandonner.
Mais ses conseils portaient aussi sur le CASH. Il ne jurait que par le CASH, et m’a transmis sa passion pour ce jeu.

À l’époque, on pouvait deviner son gain grâce aux lettres cachées dans le jeu. Il suffisait de gratter le ticket à certains endroits pour pouvoir voir les lettres, et rien que grâce à ça, il pouvait savoir combien il avait gagné. C’est lui qui m’a initié aux lettres gagnantes du CASH, et au ticket Cash en général.

J’ai commencé à jouer de temps en temps, jusqu’au jour où j’ai remporté une coquette somme de 5 000 € au jeu CASH. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à jouer énormément aux jeux à gratter.

…mais qui peut aussi rendre accro

Le CASH vous a rendu plus riche alors. C’est plutôt une bonne chose ?

Pas vraiment. Le Cash m’a permis de rêver à plus gros. En vrai, lorsqu’on gagne ce genre de somme d’un coup, on aspire à plus. C’est alors que je me suis mis à jouer de plus en plus, notamment aux jeux éphémères, sans oublier le jeu CASH. 

J’étais devenu celui qui conseillait les nouveaux joueurs et, dans ma famille, j’étais devenu le spécialiste des tickets à gratter. Dès qu’un jeu sortait, j’y jouais. Et j’allais jusqu’à prendre les Cash par carnets. Ce qui, avec le recul, n’était pas du tout une bonne stratégie. Avec le temps, j’ai appris que les carnets étaient un vrai piège à cons.

Vous étiez devenu accro ?

Je le sais maintenant, oui, j’étais devenu accro. Encore aujourd’hui, je ne pense pas que j’étais addict, mais oui, j’achetais beaucoup de tickets, et j’espérais aussi gagner le gros lot. La question que je me pose et à laquelle je n’aurais jamais de réponse est ; est-ce que j’aurais continué à gratter des jeux si j’avais gagné les 500 000 euros…? 

Vous avez gagné beaucoup d’argent grâce aux jeux ?

Oui, j’ai gagné énormément d’argent grâce aux tickets à gratter, mais j’en ai perdu beaucoup aussi. Je n’ai jamais fait les comptes, mais je pense avoir perdu plus que j’ai gagné. Si je devais réellement vous répondre avec honnêteté, je dirais que j’ai récupéré environ 50/70% des mises que j’ai pu faire.
Cela dépendant des fois… Pendant certaines périodes, je pouvais gagner jusqu’à 2 000/3 000 € grâce à ces jeux, et puis ensuite, ne pas gagner pendant plusieurs semaines… tout en dépensant beaucoup.

Sur le long terme, on est toujours perdant à ces jeux.

Du coup, vous ne jouez plus du tout ?

Je ne joue plus autant qu’avant. En tout cas, je ne joue plus pour gagner, mais seulement pour le petit frisson de la semaine. Avant, je jouais à tous les jeux pour gagner de l’argent, aujourd’hui, je ne joue que de petites sommes de temps en temps. Je me suis fixé un budget, comme une sorte de loisir.
Mais depuis qu’il n’y a plus les lettres dans les tickets, je retrouve un peu le plaisir de jouer. Par contre, j’ai complètement arrêté de jouer au Cash… Je crois que c’est celui qui m’a vraiment mis dedans à un moment.

Sans indiscrétion, et je pense que cela peut aider certains de nos lecteurs, combien jouez-vous par semaine ?

Je ne pense pas être une référence, et ne veux pas être pris pour exemple. 
Mais pour vous répondre clairement, je joue environ 15 / 20 € par semaine. Cela peut paraître énorme, mais c’est mon loisir. Par ailleurs, je gagne de petites sommes de temps à autre, donc je pense être aujourd’hui à l’équilibre.

 

Merci beaucoup à Benoit pour son témoignage de joueur. Bonne continuation à lui dans son projet, et pour les lecteurs, faîtes attention à l’addiction que le jeu peut provoquer !

*Le One Shot fait référence à une technique commercial qui consiste à vendre un produit une seule fois, une sorte d’édition limitée. Cela peut être dans le but de tester un marché, ou pour créer un nouveau besoin qui sera ensuite comblé par un produit qui sortira dans la foulée.

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *