La nouvelle publicité de la FDJ


La Française des jeux a l’habitude de communiquer à des publics différents et aujourd’hui, elle lance ses nouvelles campagnes de publicité destinées à son public « numérique ».

Nouvelle publicité de la FDJ, vers la mobilité

La FDJ lance donc une campagne de publicité afin de communiquer sur son offre numérique. Elle profite de ce début d’été et des départs en vacances, de sorties et de verres en terrasse pour faire connaître son offre internet. Le but avoué étant de diffuser son offre de jeux de hasard sur smartphone et tablette au plus grand nombre.

Offrir plus de services et plus de suivi aux clients, c’est l’idée qu’on retrouve dans ces spots publicitaires. Les protagonistes, à travers des situations cocasses, reçoivent des notifications de la FDJ les informant de leur gain ou encore de la budgétisation allouée aux jeux tous les mois. La Française des jeux montre donc également une volonté de contrôler un peu plus les dépenses des joueurs afin de prévenir toute dépendance excessive. 

La transformation numérique de la Française des jeux est confirmée à travers cette nouvelle campagne publicitaire qui a mis tous les moyens de son côté pour une communication réussi. En effet, la création de ces publicités à été confié à l’agence BETC, agence de communication parisienne qui a été classée parmi les meilleures agences du monde et dont vous connaissez certainement les publicités phare. On y retrouve par exemple les pubs Évian, Air France, plus récemment Orangina et aujourd’hui la nouvelle publicité de la FDJ.

Un public plus jeune, et plus numérique

La nouvelle publicité de la FDJ tourne autour de quatre spots tournés comme une série. On y retrouve 4 personnages d’une trentaine d’années, deux garçons et deux filles que l’on découvre à travers des expériences diverses dont la finalité est de vanter les bénéfices des services et des jeux de la Française des Jeux.

Cette série de spots publicitaires n’est pas sans rappeler les récentes publicités commandées par EDF et réalisées par Eric Judor. En effet, on y retrouve un humour très proche et un second degré omniprésent qui parlera à un public plus jeune, et plus sensibilisé au numérique. Tout cela, au service de la marque.

N'hésitez pas à commentez !

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *